Accueil » Actualités, Communiqué, Environnement, Evénements, Presse, Publications, Sciences et techniques

Le CEA Cadarache, c’est aussi une grande famille

Des dizaines de voitures dont les phares percent les ultimes volutes matinales… Il n’est pas encore 9 heures et les files grossissent déjà devant les portiques de contrôle. Samedi 10 octobre, le CEA Cadarache a en effet ouvert ses portes à plus de 2500 personnes dans le cadre de la « Journée Famille Amis », traditionnellement organisée tous les 3 ans. Au programme de cette journée exceptionnelle : visites, découvertes et rencontres.
Visite d’un centre qui déroule à perte de vue ses 1670 hectares (dont 900 clôturés) et ses 480 bâtiments avec, bien sûr, le spectacle désormais traditionnel des sangliers traversant la route devant les bus. Mais, surtout, visites d’installations dont l’accès est habituellement réservé aux seuls salariés… Au jeu de la popularité, le chantier du RJH ou le tokamak Tore Supra figurent sur le podium des sites les plus prisés, juste devant les équipements directement liés aux énergies renouvelables, solaires et biomasse, dont beaucoup ne soupçonnaient pas l’existence! Car, finalement, très peu de personnes savent que les premières recherches sur le photovoltaïque à Cadarache remontent à près de 40 ans. Ou encore que c’est ici que l’on apprend à piloter… les moteurs nucléaires des sous-marins de l’armée française!
Découverte d’équipements à la mesure des enjeux du centre avec, bien sûr, le regard émerveillé des enfants devant les camions rouges rutilants de la FLS, la Formation Locale de Sécurité, qui avait même organisé de courts trajets à bord. Découverte également de l’importance stratégique d’un centre dont les recherches figurent souvent parmi les plus avancées en Europe. Les partenariats internationaux impressionnent alors au moins autant que les avancées technologiques déjà réalisées dans chacune des générations des réacteurs. Un véritable travail d’anticipation quand on sait que, dans le nucléaire, il faut 50 ans pour passer de l’idée à la réalisation… plus donc que la vie active d’un ingénieur! Entre défi technologique et enjeu stratégique, les visiteurs restent souvent bouche-bée devant la diversité d’un inventaire aussi passionnant qu’impressionnant.
« Cette journée permet à chacun de prendre conscience des enjeux énergétiques avec des problématiques
à la fois nationales et internationales », détaille d’ailleurs Christian Bonnet, le directeur du centre. Et, enfin, des rencontres… Car avant d’être des laborantins hyper-spécialisés, les chercheurs du centre sont avant tout des scientifiques passionnés. Et ils aiment partager leur passion! Expliquer, décrypter, échanger et, au
fil des heures, sentir que la famille s’agrandit. Une grande famille composée d’époux, oncles, cousins, voisins, copains ou amis. Tous fiers et heureux d’avoir pu toucher du doigt le quotidien des salariés du centre. « Cette fierté, on la sent à travers l’extraordinaire mobilisation que suscite cette journée », conclut Christian Bonnet. « A l’heure où nous fêtons également les 70 ans au niveau national du Commissariat au niveau national, c’est aussi l’occasion de rappeler que l’histoire du CEA est intimement liée à toutes les grandes étapes scientifiques et industrielles de la France ».