Accueil » Actualités, Communiqué, Environnement, Evénements, Presse, Publications, Sciences et techniques

La fierté et l’enthousiasme des anciens

Ils ont tous plus de 65 ans et certains ont même déjà soufflé plus de 80 bougies. Ils habitent à Aix, Manosque, Pertuis ou ailleurs. Et tous partagent un même sentiment de fierté… Fierté d’avoir participé à la mise en place du programme nucléaire français. Fierté d’avoir fait partie des pionniers. Fierté de voir ce que « leur » centre est devenu. Et, surtout, d’avoir réalisé tout ça sous la bannière du CEA, leur ancien employeur.
C’est précisément dans cette optique que l’UCAP (l’unité de communication et des affaires publiques) organise des visites dédiées aux retraités du centre. « Quand on a proposé ces visites, on a reçu plus de 450 réponses positives! », détaille Corinne Guis, de l’UCAP, en charge de l’organisation. « Le plus touchant, c’est l’enthousiasme dont chacun fait preuve: ils sont reconnaissants et fiers, mais ils sont également heureux de voir que de nouvelles installations voient le jour ». Réception au château, discours d’accueil de la direction, tour du site en bus, déjeuner sur place… Le déroulement de ces grosses demi-journées permet en effet à chacun de prendre la mesure de « leur » centre et de ses évolutions. Un centre qui, tout en se tournant vers l’avenir, n’oublie pas d’où il vient. Et ses « anciens » le lui rendent bien puisque les deux premières manifestation organisées (le 18 novembre et le 4 décembre) ont connu le succès escompté.
Plus de 130 personnes ont (re)fait le déplacement jusqu’à Cadarache avec, dans un premier temps, une présentation du centre et, surtout, de ses évolutions les plus récentes: Cité des énergies, RJH, évolution de Tore Supra… Dans l’amphithéâtre du château, ou à l’intérieur des bus, l’attention et la concentration sont palpables. Car entre intérêt scientifique et curiosité personnelle, personne ne boude son plaisir.