Accueil » Actualités, Environnement, Evénements, Presse, Sciences et techniques

Convention, conférence et anniversaire: jamais deux sans trois avec le CEA

Mardi 14 mai, le CEA Cadarache sera sur plusieurs fronts avec trois événements au programme: 25e anniversaire du Tore Supra, convention avec l’IAE de Puyricard et conférence aux côtés de la Société française d’énergie nucléaire.
Ce ne sera sans doute pas le jour le plus long, mais à quelques encablures de l’été, ça y ressemblera fort. Mardi 14 mai, le premier événement se tiendra en fin de journée à l’Institut d’administration des entreprises de Puyricard avec une signature de convention entre le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives, et la prestigieuse antenne de l’université. Cet accord entre le management et le monde de la recherche scientifique doit en effet apporter des bénéfices mutuels aux étudiants de l’IAE d’Aix comme aux cadres du CEA. Il prévoit donc des interventions croisées pour le partage de compétences grâce aux enseignements ou témoignages de chercheurs-ingénieurs du CEA, mais également la mise en place de conférences, visites d’installations scientifiques, organisation de colloques… L’occasion pour le centre de rappeler que «l’efficacité des actions dans le futur nécessite une vision multidisciplinaire et internationale dans laquelle l’innovation est le facteur clé. Ces valeurs étant partagées par les deux organismes, il était logique de réaliser des synergies permettant des projets d’envergure». Christian Kert, député des Bouches-du-Rhône, Denis Bertin, vice-président au Conseil scientifique d’Aix-Marseille Université, Patrick Rousseau directeur de l’IAE Aix , Maurice Mazière directeur du CEA Cadarache et Jérôme Pamela directeur de l’Agence ITER France, signeront ladite convention. Maryse Joissains, maire d’Aix-en-Provence et présidente de la Communauté du pays d’Aix (où est implanté le CEA; Cadarache étant un lieudit de la commune de Saint-Paul-lez-Durance) sera représentée par Marie-Pierre Sicard-Desnuelles, élue au protocole.
Au même moment, la Sfen et le CEA co-organiseront la huitième conférence de l’année universitaire (à partir de 18 heures, salle Chêne de Mambré, 7 cours de la Trinité à Aix) sur le thème de l’idéologie dans le nucléaire. «Fantasmes, émotions, engagements politiques et idéologiques liés au nucléaire»: c’est le sujet qui sera développé par Alain Michel, ingénieur consultant indépendant, spécialisé dans la communication sur des questions socio-politiques touchant aux nouvelles technologies, principalement l’énergie nucléaire et les énergies renouvelables (auxquelles il a consacré l’essentiel de sa carrière d’ingénieur). Il vient d’ailleurs de publier un ouvrage intitulé «Dompter le dragon nucléaire? Réalités, fantasmes et émotions dans la culture populaire». Le livre raconte un siècle de créations, «enthousiasmantes pour les uns, insupportables pour d’autres», mais également les combats politiques, les grandes manifestations d’opposition et les oeuvres de fiction que le nucléaire a suscités.
Enfin, c’est au musée de Granet que se terminera ce marathon événementiel aixois avec le 25e anniversaire du grand frère d’Iter: Tore Supra. L’installation fonctionne en effet depuis déjà un quart de siècle au sein de l’IRFM (Institut de recherche sur la fusion par confinement magnétique) à Cadarache. C’est en 1988 que le tokamak de Tore Supra a confiné son tout premier plasma et cet anniversaire sera donc l’occasion de retracer les avancées et innovations réalisées avec cette machine. Elle qui est à l’origine du projet international Iter: le plus grand tokamak jamais conçu, et qui est en cours de construction à Cadarache. Tore Supra va d’ailleurs continuer à servir les intérêts de la fusion nucléaire en devenant une plate-forme d’essais au service d’Iter via le projet West, qui doit permettre de tester le futur «divertor». Un élément crucial qui reçoit l’essentiel des flux de chaleur et de particules lors des expériences de fusion des particules d’hydrogène. Alain Bécoulet, chef de l’IRFM, Gabriele Fioni, directeur des sciences de la matière du CEA, Michel Bédoucha, directeur-adjoint du CEA Cadarache, et Osamo Motojima, directeur général d’Iter Organization, participeront à cette cérémonie qui marquera également l’ouverture la 7e conférence de l’AIEA (du 14 au 17 mai à Aix) sur le fonctionnement des tokamaks.