Accueil » Actualités, Communiqué, Environnement, Evénements, Presse, Publications, Sciences et techniques

Ayez la science festive avec le CEA

Depuis 22 ans, les chercheurs et scientifiques sortent de leurs labos et vont à la rencontre du grand public à l’occasion de la fête de la science. Vulgariser, expliquer, décrypter et, surtout, partager sa passion… les objectifs sont à l’image de cette nouvelle édition: riche et variée. Durant trois jours, du 11 au 13 octobre, près d’une centaine d’entre eux feront goûter aux enfants comme à leurs parents le plaisir de se lancer dans des univers et des expériences inédites. Une vingtaine d’animations seront ainsi rassemblées au cœur du village des sciences à Manosque organisé autour de différents pôles infiniment grands ou infiniment petits. Du côté des mathématiques, l’Institut de recherche sur l’enseignement des mathématiques proposera un voyage initiatique dans les savoirs scientifiques, l’association « Maths pour tous » offrira une approche inédite des mathématiques et le lycée manosquin Esclangon fera plonger les visiteurs dans la roue cosmique pour tenter de décrypter l’énigme de la création de l’univers.
Quelques mètres plus loin, on entrera dans l’univers de la terre et de l’énergie avec d’un côté le monde des géants incarné par le défi de transporter des composants XXL avec l’agence ITER France, antenne du CEA, et de l’autre la découverte d’une nouvelle source d’énergie de fusion que cherchent à apprivoiser les chercheurs du centre de Cadarache, au sein de l’institut de recherche en fusion magnétique (IRFM) et dans le monde entier avec ITER. Invitant les visiteurs à voyager dans l’énergie des deux infinis (de l’énergie à la vie), les équipes du CEA démontreront comment produire et stocker de l’hydrogène afin qu’il serve de combustible aux voitures électriques. Il sera aussi possible d’entrer dans le fonctionnement d’un réacteur nucléaire grâce à une maquette pédagogique. Dans l’espace «vivant et écosystèmes», il s’agira d’entrer dans le monde de l’infiniment petit, de la molécule d’ADN au fonctionnement d’un écosystème. Là aussi, de nombreuses expériences sont proposées comme celle qui consistera à escalader l’échelle du vivant avec les équipes du CEA et du centre permanent pour l’information sur l’environnement de Manosque (CPIE).
Le coin des sciences amusantes promet lui aussi de découvrir la science sous un angle innovant avec un tokamak à guirlande, le bateau popop qui avance grâce à la flamme d’une bougie ou encore la construction d’un cuiseur solaire en carton. De quoi garantir le succès de cette nouvelle édition de la Fête de la science (pilotée au niveau national par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche) qui accueille plus d’un million de visiteurs et implique près de 7000 chercheurs partout en France.